Bonne année

Bonne année

dimanche 7 mai 2017

Prendre de la hauteur

Tiens-donc qui voilà ?
Oui, je suis de retour ce mois-ci. J'ai fait l'impasse sur le mois d'avril, parce que trop d'évènements à vivre avant de pouvoir les raconter. J'envie les bloggeuses qui arrivent à écrire un post par jour. Je ne recherche pas cette fréquence mais j'aimerais vraiment vous donner plus de nouvelles. Mais voilà, c'est pas toujours possible dans mon quotidien de maman.

Alors aujourdhui, c'est de très haut que j'écris: je suis dans l'avion à destination de Toronto. Une petite semaine de travail à l'autre bout de la planète, c'est une grande première pour moi. J'en profite pour prolonger de 2 jours le séjour par rapport à mes collègues, pour visiter Toronto.

Les préparatifs ont été un ascenseur émotionnel autant pour moi que pour les enfants: je suis contente de partir, mais il y a cette petite crainte... d'être loin, loin d'eux et qu'il arrive quelque chose pendant les vols. Et puis je voulais leur faire une petite surprise tous les jours pour qu'ils sachent que je pense à eux. Mais quand ils rôdent dans les parages, ça a été difficile de leur préparer cette surprise. 
Heureusement les habits de la semaine sont prêts avec un petit mot pour chaque jour caché dedans. 

Il fallait aussi lâcher prise: je ne m'occupe pas des enfants pendant une semaine, il faut que j'accepte que tout ne sera pas fait à ma manière. Pas facile pour moi, j'avoue. Merci au Pat d'avoir tenu le coup, sans claquer la porte!

Juliette ne comprenait pas que je partais d'abord seule et que notre voyage à deux ne sera que dans 2 semaines à Paris. Du coup, elle a tenté de glisser un doudou et des livres à elle dans ma valise, la coquine, tout ça pour que je trempe le doudou dans le "sirop des dames".

Et aujourdhui, je suis en vol. Départ tôt ce matin pour l'aéroport. Je voyage en business, et ... je kiffe! Le lounge de Dublin- oui escale en Ireland gagnée avec les 2 jours en plus- ressemblait à ça :
Comparé à l'ambiance très peuplée de l'aéroport, le salon est très agréable. Dommage, je l'ai découvert un peu tard. Et puis la classe business dans l'avion est franchement agréable: l'espace, les attentions, le repas:
Avec la nappe et les serviettes en tissu -j'espère que les tissus sont lavés et non jetés (comme j'ai pu l'entendre ailleurs-je vais me renseigner), la position allongée possible et le siège massant. Tranquille quoi.
Faudrait pas que je m'y habitue trop, je ne vais plus vouloir voyager en seconde classe.

Voilà pour les nouvelles d'en haut. J'espère cette semaine avoir un peu de temps pour préparer d'autres billets et si vous avez des bons plans à Toronto, n'hésitez pas à commenter.

Ne me spoilez pas non plus le résultat des élections ! Je verrai bien au retour. Oui j'ai procuré vous inquiétez pas!
Bisous d'en haut!

dimanche 5 mars 2017

La Toussaint aux trois forêts

Je reviens bien loin en arrière (mais je pourrai remonter encore plus le temps avec mes articles en retard) pour vous parler de nos vacances de la Toussaint -vous savez c'est avant l'hiver... Deux périodes de vacances en retard, c'est beaucoup ?
Allez qu'à cela ne tienne, je vous en parle quand même ! Et sachez que je ne fais suis pas sponsorisée par C*P*, mais nous y avons pris goût. (qui l'eut cru??)

Donc, nous avons passé une belle semaine aux Trois Forêts, surtout en bonne compagnie. Tout d'abord, débarquement en nombre avec Les Hueb': plus d'enfants que d'adultes, et une vraie bonne ambiance entre eux, malgré les différences d'âges.
Là, le planning est chaud: il faut PROFITER !!
J'avais choisi un cottage plus près du centre, mais on était quand même encore loin de la piscine. Heureusement, pour aller plus vite, les Hueb' avaient apporté les trottinettes (et les rollers pour les parents cool). Antoine a fait donc ses premiers essais - sans abîmer son nouveau manteau, ouf !!


La grenouille vous dira que le temps a été superbe pour cet automne: soleil et même chaud:

On a profité pour tester des jeux, avec les enfants et aussi entre adultes.

Après la piscine, des séances coiffures ou tenue décalée:

Juliette a encore les cheveux un peu court, du coup je m'entraîne avec Léonie, consentante.

Le traditionnel goûter - bonbons pour fêter l'anniversaire d'Antoine: 5 ans !! Il apprend beaucoup avec Jules, c'est un duo qui s'apprécie bien. C'est vraiment chouette à observer. Faut s'attendre à des couchers un peu plus longs (et bruyants) et à des refus de sieste, mais ça vaut le coup.


Les deux plus jeunes font du charment et ont même trouvé un pigeon pour pousser la voiturette qui ne fonctionnait pas, cela à côté de l'immense plaine de jeux dans laquelle les grands s'en donnent à cœur joie. Allez Allez Allez, Juliette et Léonie !!

Jules étant un peu malade (décidément, c'est nous qui vous rendons malades, les gars?), Antoine a fait semblant d'être le frère de Suzon, de 6 ans -âge minimum requis- pour participer à une enquête de détective. Pas toujours rassuré, comme sur la photo, mais la grande sœur a bien veillé sur lui, Merci ! Ils sont passés par les vestiaires, dans des endroits secrets, pour contrer une attaque biologique. Heureusement qu'ils ont bien fait le job, on a encore pu profiter de baignades.

Les hueb' sont partis, en nous laissant toujours un paquet de souvenirs pour plus tard. On remet ça quand ?

Alors, c'est la famille d'Alsace qui nous a rejoint pour compléter le chalet. D'Alsace et de Versailles, car Louis nous a aussi rejoint avant de reprendre le chemin de l'école.
Les activités étaient plus traditionnelles avec les grands-parents: on a emmené nos enfants à la ferme
et à la piscine. Mais ce n'est pas Juliette qui dira le contraire:
La piscine c'est fatiguant.


L'espace baignade est vraiment très grand: il y a de tout: plaines de jeux, pataugeoire avec sable, petits toboggans, rivière sauvage, grands toboggans. Antoine se débrouille maintenant très bien et profite de presque tous les toboggans, accompagné bien sûr. Quant à Juliette, elle n'a pas perdu son inconscience par rapport à l'eau: elle n'a peur de rien dans l'eau, il faut être vigilent et ne pas la perdre de vue. Les leçons de natation sont bénéfiques, et elle profite bien d'avoir le gilet de sauvetage pour faire la fo-folle dès qu'elle peut.


Nous les filles, on a encore profité d'être ensemble pour s'offrir un massage et un soin visage. Voici la photo avant:
Après, on était tellement zen et enduite de crèmes diverses, qu'on n'imprimait plus sur les photos !!
Je m'attendais à un massage plus en profondeur, et la partie -je vous tartine de mille crèmes que je vais essayer de vous vendre après - m'a un peu refroidie. Mon côté "naturel" dans un soin "deep nature" ne font pas si bon ménage qu'on pourrait le croire! Mais Joce et Hélène ont apprécié, et c'était le principal.

C'est parfois compliqué de gérer tout ce petit monde, et de profiter de tout ce qui est à disposition. On ne veut rien louper, profiter de toutes les options.
Mais on passe toujours de beaux moments tous ensemble. Ce sont de vraies vacances bien reposantes.
A quand les prochaines ?
Ah zut, c'est déjà demain la reprise... Allez, plus que 3 semaines et j'emmène les enfants au ski !!!

Bises à tous et prenez soin de vous.🐰

mardi 21 février 2017

Petites baignades entre amis

Récit en images d'un week-end aux Pays-Bas:

On y est allé en moto

 et à pieds...



Les enfants ont été terribles:

Il y avait un monde de dingue, et on y a croisé des têtes connues:

On s'est débarrassé des enfants dans un atelier peinture:


 L'ambiance à la cantine était morose:
  




L'eau de la piscine était tellement chaude qu'on allait dehors se refroidir:


D'ailleurs il a plu tout le week-end !


Nous avons donc passé un très bon séjour avec Sabrina et JeF à Limburgs Peel (Center Parcs - Pays-Bas). Le bon plan familial du mois de janvier - hors saison, pour de bons moments entre amis !!

dimanche 15 janvier 2017

3 mamans 6 enfants dans les Ardennes

Comme cette année, les vacances scolaires belges se prolongeaient en janvier, nous avons fait une escapade dans les Ardennes avec 2 autres mamans et tous nos enfants.

Deux jours un peu hors du temps, entre nous, avec des cris joyeux d'enfants et des pleurs, soyons honnêtes, à papoter, surveiller et jouer avec notre marmaille, les papas travaillant chacun de leur côté.

Catherine nous a chaleureusement accueilli dans la maison de ses parents, très confortable, surtout les draps en flanelle : c'est tout chaud quand on s'y glisse et quand les chambres ne sont pas trop chauffées, c'est super agréable. L'année passée, on avait tellement apprécié, que j'en ai confectionné pour notre maison #deficouture2016, je les avais terminé juste à temps pour l'hiver.

Revenons à notre escapade dans les Ardennes: la maison est confortable, les enfants se sont retrouvés et ont joué ensemble, on a sorti les jeux de société, nous avons supervisé et joué avec eux. 

La neige s'étant invitée à la fête, nous avons sorti les luges pour tester la pente du jardin avec les luges.


Les 5 grands ont ensuite dormi tous ensemble dans la chambre aménagée au grenier. Juliette était encore trop petite, j'ai préféré la garder avec moi.
On a mis nos règles au placard, et on les a un peu laissé gérer l'endormissement -le lendemain, certains étaient plus fatigués que d'autre...

Et nous, les mamans avons aussi joué toute la soirée, autour de thé et petites friandises. Le bonheur !

Le lendemain, après le petite déjeuner copieux, 
encore une sortie luge dans le champ à côté. De grands moments de rigolade. Les enfants se sont lâchés et les deux plus jeunes ont vraiment apprécié leur sortie luge.



 Quel plaisir de se retrouver au grand air, avec du soleil, des rires d'enfants et des bonnes copines pour discuter !!

Deux jours super chouette pour bien commencer l'année !

Merci Catherine !



mardi 3 janvier 2017

Mais où est-elle passée ?

... cette année 2016 !!

elle a vraiment filé filé... à une vitesse folle !
Au revoir 2016 !
Alors vite vite... je vous souhaite une très belle année 2017 !
Je n'aime pas trop les chiffres impairs, mais généralement, ce sont les années qui me réussissent le mieux.
Donc je nous souhaite le meilleur pour 2017.




Je ne vais pas faire un résumé en images de l'année 2016, j'ai tellement d'articles en retard que j'aurai encore l'occasion de vous en parler.
Oui, avec moins de 10 articles en 2016, j'avais un peu laissé tombé le blog ... et mes vœux d'écrire plus souvent ici. Mais je n'avais pas pensé que cette année serait professionnellement tellement intense. Du coup, il a fallu faire des choix, et le temps que j'ai pu consacrer à autre chose que travailler, je ne voulais pas m'attarder derrière un écran.

Je me souhaite que 2017 soit moins intense professionnellement, ou au moins que j'arrive à mieux gérer mon implication  au boulot par rapport à ma vie familiale.
J'aimerais poursuivre mes défis 2016, car ils ont été malheureusement délaissés.
Je nous souhaite une belle année, sous le signe de l'amour, de l'amitié, des rencontres, des voyages, des découvertes...
Je souhaite une année où le monde (re-)tourne un peu plus rond.

Je souhaite également être plus assidue pour le blog.
Je profite en général du mois de janvier pour préparer mon calendrier photo -qui commence en février, je vous rassure. Mais pour le moment, j'ai un max de dossiers photos à traiter avant de pouvoir commencer... mais je vais y arriver avant la fin janvier c'est sûr !!

Donc, je promets de revenir vite par ici, pour vous raconter quelques moments forts et escapades familiales.

En attendant, nous vous envoyons nos meilleurs voeux pour 2017!

Et merci de toujours me lire et suivre ce blog. Faites-moi signe de votre passage, que je vois comment les rangs se sont clairsemés ;-)

PS: Merci Seb, l'article n'est même pas encore posté que tu commentes déjà :-) !! Et Joyeux Anniv' Agathe

lundi 7 novembre 2016

Kidnapping à Copenhague

Un petit matin d'octobre, je me suis moi-même jetée dans la gueule du loup, à savoir les parkings de l'aéroport, pour m'envoler vers Copenhague. Heureusement, j'ai été kidnappée en bonne compagnie: Patrick m'accompagnait ! Syndrome de Stockholm ou de Copenhague ??

Petit retour en arrière, pour vous expliquer comment nous en sommes arrivés là: je suis née à Thann...
Non d'accord, pas la peine de remonter si loin ! L'année passée, j'ai reçu pour mon anniversaire, un bon pour un voyage en ballon. En octobre, le temps n'étant pas clément, on attendait les beaux jours pour l'organiser. Mais le printemps et l'été ayant été fort occupés, nous avions remis l'organisation à plus tard. La date de mon nouvel anniversaire approchant, j'ai poussé un peu pour qu'on l'organise. Patrick avait trouvé une autre compagnie de voyages en ballon, qui proposait un départ au lever du soleil, plus facile à organiser un samedi matin.
Ok, réservé pour le 22 octobre. C'est un lever aux aurores (4h) pour être à 6h sur place, le temps qu'ils fassent chauffer le ballon. Du coup, on demande aux grands-parents de garder les enfants la nuit du vendredi au samedi et la matinée de samedi. Puis tant qu'à faire, on s'organise une visite chez un cuisiniste en fin d'après-midi, histoire de profiter de la journée sans enfant, et avec un peu de chance cela finira tard et on laissera les enfants encore une nuit chez Mamily & Papily. Allez, soyons fou, on fournit assez de couches pour 2 nuits, sait-on jamais qu'on puisse faire une grasse mat' dimanche ?

Réveil à 4h du matin, pour une fois que ce ne sont pas les enfants qui me font me lever, j'ai plus de mal. Hop, GPS en marche, on part au radar.
- N'oublie pas ton appareil photo Céline, ça vaut le coup. Et habille-toi chaudement, il fait froid là-haut !
J"emporte mon petit sac à main, et mon appareil photo. Je conduis la voiture jusqu'à Fleurus.
- Tiens, c'est sur le parking d'un aéroport qu'on a rdv ?
- Oui, il faut prendre la navette Ryanair pour arriver au lieu de rdv du ballon.
- Ok ! (Qui a dit "naïve", là au fond ? Je vous entends d'ici!)

Quand même après le check-in, je commence à comprendre que le ballon ne décollera pas pour moi ce jour, mais plutôt un avion... Et on va où ? Quelles sont les destinations possibles ? Malte, Oslo... eh bien ce sera Copenhague!

Et là, vertige !! Mon homme m'a fait une méga surprise, super bien organisée, planifiée...
j'ai A-DO-RÉ !!!
Tout le monde était au courant du côté de chez Patrick, je n'avais rien vu venir !!

Donc envol à 6h30, et à 9h, on dégustait des "dannoiseries" à Copenhague. Trop bon comme petit déjeuner!
Première surprise (j'ai honte): il faut payer en DKK et les taxes sont salées ! On doit se replonger dans des calculs de taux de change, c'est devenu rare.





Après un premier petit tour de chauffe, nous avons visité le planétarium, puis assisté à une séance 3D. Les dinosaures nous ont permis de reprendre notre souffle pour affronter le crachin et déambuler dans les rues de Copenhague.
Mon podomètre a explosé ce jour-là, je n'avais jamais atteint ce score: 26000 pas, en marchant, en ville !!




 Nous avons profité de l'ambiance de la ville, des déco cucurbitacées partout, des couleurs de l'automne au détour de musées, et comme nous avions un "moulti-pass", nous pouvions profiter gratuitement des transports en commun. Pat a adoré prendre le bateau-bus pour nous rendre d'une rive à l'autre.


Radieux dans le bateau-bus !

Nyhaven, le quai multicolor et touristique

 Nous avons mangé, vers 15h, dans un hangar où sont regroupés des food-trucks (qui ne doivent plus voyager beaucoup). Noir de monde, mais bonne ambiance, et chacun peut choisir un repas différent pour se faire plaisir.

Après encore d'autres déambulations pour tester une boulangerie, nous avons longé le parc Chruchill, à la recherche de la petite sirène. On a juste eu à suivre le car de touristes ! Non, on les a fui, mais je me souvenais du parc, j'avais déjà pris une photo de la petite sirène, en voyage scolaire quand j'avais ...14 ans !! Il y a si longtemps déjà, cela ne nous rajeunit pas !!

Parc Churchill aux couleurs d'automne




Comme on peut le constater, il y avait beaucoup de vent, mais une accalmie pour la pluie.


Après cela, nous nous sommes écroulés à l'hôtel: pas de nécessaire de toilette ni d'habits de rechange, c'était pire que le strict minimum !! On n'était pas encombré par nos bagages, le Pat n'avait pas emporté plus que moi.

Un hôtel simple, mais un petit-déjeuner qui valait le détour: encore des pâtisseries danoises pour moi, et le salé pour Pat: on s'est régalé tous les deux. Comme nous étions à 2 pas du parc Tivoli, nous en avons profité pour le (re)découvrir et apprécier la déco fleurie pour Halloween:


Pat embrasse vraiment n'importe qui !

Le petit musée des contes d'Andersen nous a plu également, tout près de Tivoli.

Et encore une fois des balades pour découvrir des petits musées, celui décevant du design, mais plus surprenant et intéressant, celui de l'architecture, où nous avons pu découvrir les défis d'aménagement des danois, loin de nos préoccupations d'automobilistes: ré-aménager les abords d'une grande gare et station de métro, pour de nombreux passages, et surtout parquer 2500 vélos !! 

Copenhague - Capitale du Danemark 

 Encore un repas gargantuesque dans un restaurant de burgers, avec cuisine ouverte (et super propre!), pour finalement se diriger vers l'aéroport.

Le temps s'était arrêté, à Copenhague, où nous avons profité d'être à deux, à suivre nos envies, nos pas, notre humeur -juste la nôtre. Nous n'avons pas oublié nos enfants, ils étaient dans beaucoup de nos conversations, mais seulement dans nos conversations justement, et cela a fait un bien fou !!

Merci Patrick pour cette magnifique surprise. J'ai adoré être menée en bateau (-bus) comme cela!